Beni : La sous-division de l’EPST Kyondo sensibilise sur l’enseignement en langues nationales et maternelles

La sous-division de l’EPST/KYONDO a organisé, ce jeudi 15 avril, une séance de lancement des sensibilisations sur l’enseignement en langues nationales et maternelle. Tout s’est déroulé à l’ITAVEP Kyondo (Territoire de Beni) à l’intention d’une vingtaine de participants. La sensibilisation sur l’enseignement en langues nationales pour ce jeudi a concerné notamment les chefs d’établissements, enseignants et leaders communautaires.

Le secrétaire administratif de la commune de Kyondo, qui a ouvert cette activité au nom du bourgmestre, a demandé aux participants et tout acteur de l’éducation de travailler fort tout en restant liés aux objectifs de cet enseignement.  Katembo Kombi pense notamment à la promotion de la langue maternelle et les langues nationales, la promotion du patrimoine culturel et l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

Selon le sous-Proved adjoint de Kyondo, l’accès est mis d’abord au niveau primaire. Monsieur Kahindo Kiyora Lwanga souhaite voir tout le monde s’approprier ce travail.

« L’enfant ne peut pas apprendre une autre langue sans connaitre sa langue maternelle ou locale. Nous devons être pratiques en commencent par les éducateurs ou les parents. Ils doivent maitriser ces langues avant les apprenants. Depuis le début de l’année on est en train d’apprendre le Luyira, on enseignait aussi le Kiswahili au primaire. Ainsi de suite comme à l’université », a-t-il mentionné.

Après le travail en sous-groupes et le débat, les participants ont ouvert leur cours en s’engageant dans ce programme.

« Je promets d’aller rependre cet enseignement où je serai, parce que c’est aussi pour notre bien. Si nous souffrons aujourd’hui, c’est parce que nous avons déjà rejeté nos langues maternelles ainsi que notre culture », interpelle cette enseignante qui rappelle les quatre langues nationales à savoir le Kiluba, le Kiswahili, le Lingala et le Kikongo.

Au sujet de la rareté de manuels scolaires pour faciliter la tâche aux éducateurs, le sous-Proved adjoint a rassuré de la distribution des livres de programmes scolaires en langues nationales dans un avenir plus proche. Selon lui, ces ouvrages sont déjà stockés à la Division provinciale de l’EPST Nord-Kivu 2 à Butembo.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *