Butembo : Deux militants de la LUCHA passent la première nuit au cachot de l’ANR

Deux militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) ont passé nuit dans le cachot de l’Agence Nationale des Renseignements, ANR Butembo lundi 19 avril 2021. Ces militants font partie des manifestants qui sont passés avec un mégaphone au centre-ville pour sensibiliser les opérateurs économiques à poursuivre la cessation des activités jusqu’au 24 avril 2021.

Ces militants de la LUCHA ont été arrêtés avant d’être conduits à l’Agence Nationale des Renseignements, ANR.

« Nous avons reçu une délégation d’une dizaine de militants de la LUCHA qui venaient réclamer la libération de leurs membres. Ils doivent savoir qu’on ne va pas passer tout le temps en train de réclamer une chose déjà entendue par les autorités à tous les niveaux », indique une source à l’ANR.

Entre temps, la LUCHA exige que ses membres  Elie Lwatumba et Eric Sankara soient libérés sans condition. Ils ont passé, ce lundi, une nuit en détention.

Dans un message, le maire de Butembo a appelé, ce lundi 19 avril, à la reprise des activités dès ce mardi 20 avril. « En tant qu’autorité, je garantis la sécurité à tous », indique Maître Sylvain Mbusa Kanyamanda qui souhaite que les écoles, les boutiques et les galeries redeviennent opérationnelles comme les jours passés.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *