Butembo : Le chef du quartier Mutiri présumé d’avoir vendu une parcelle de l’Etat

Les autorités communales de Bulengera (Butembo) et la population veulent voir clair dans l’affaire de présomption de vente frauduleuse d’une parcelle de l’Etat en cellule Matenge du quartier Mutiri. C’est la raison pour laquelle elles ont échangé sur ce dossier ce mardi 04 mai 2021 non loin de ladite parcelle. Le bourgmestre de Bulengera appelle la population au calme en attendant la suite dans ce dossier.

Des habitants se plaignent que le Chef de quartier aurait vendu une parcelle destinée à abriter une borne fontaine ou carrément le bureau de quartier qui fonctionne dans une maison de location depuis des années.

Le bourgmestre Katundira Ndengonge Romain, tout le comité de sécurité de la commune et une couche de la population habitant cette cellule ont écouté tour à tour l’accusé et l’acheteur.

Le bourgmestre de la commune Bulengera appelle la population au calme en attendant le dénouement.

« Nous venons d’instituer une commission qui pourra réunir et le chef de quartier, l’acheteur ainsi que les anciens chefs de cellule et de 10 maisons. Que la population puisse se calmer car la lumière sera connue », rassure Katundira Ndengonge Romain.

Peleki Masimengo, président des jeunes de cette entité, salue la conduite des travaux visant à établir la vérité dans cette affaire. « Quelque chose qui est dit appartenir à la population, on ne peut pas accepter qu’une personne puisse se l’approprier », poursuit-il.

Maître Vivien Mayi Ya Rwindi, un des habitants de la cellule Matenge tranche que cette parcelle doit servir la population. « L’idée du Gouverneur, c’est que tous ceux qui jouissent illégalement des biens de l’Etat les rendent à qui de droit », insiste-t-il.

L’instruction de ce dossier se poursuit ce mercredi 06 mai 2021.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *