Nord-Kivu : 3 présumés voleurs tués par justice populaire dans le Bwito

Trois personnes ont été tuées par la justice populaire entre dimanche et lundi 03 mai dernier dans deux groupements de la chefferie de Bwito, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). La population accuse ces citoyens d’être des voleurs. La société civile dans la région conseille plutôt le recours aux services de la justice pour trouver solution aux problèmes du genre.

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kibirizi, les habitants du village Kabanda, en groupement Mutanda, ont lapidé un jeune qui a été surpris en flagrance en train de voler dans une maison d’habitation. La veille, soit dimanche vers 15 heures, la population de Kabizo, en groupement de Tongo, a également lynché deux jeunes gens qui avaient volé des moutons.

« Ces jeunes gens étaient réputés de voleurs. On les a flagellés et on les ainsi tués. Des éléments de la police et des FARDC ont tenté de les délivrer, mais ils sont arrivés quand ces jeunes gens étaient déjà morts », se désole-t-il.

La société civile de Tongo condamne ce recours si fréquent à la justice populaire. Cyprien Rwalinda, son président demande à la population de remettre à la justice les personnes accusées de vol.

«Je conseille aux civils comme moi de ne pas continuer de se rendre justice, parce qu’ils perdent les traces que la justice pouvait suivre pour découvrir ce réseau, ces voleurs, car il n’y pas qu’un seul voleur dans la région. Alors quand ils se rendent justice, les juridictions compétentes ne sauront plus suivre le dossier », conseille-t-il.

Vendredi 30 avril dernier, un autre motard a été lapidé à Butare, toujours en groupement de Tongo. Il lui était reproché d’avoir volé un porc.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *