RDC: Défaits par l’armée à Mantumbi, des présumés ADF signalés dans le groupement Bangole (CRDH)

Repoussés par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) le soir de lundi 03 mai 2021 à Mantumbi quartier dans la partie ouest de Beni Territoire, au Nord-Kivu ; les rebelles de l’Allied Democratic Forces (ADF) auraient pris la direction du groupement Bangole  en Territoire de Mambasa en Ituri. La Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH Mambasa) tire la sonnette d’alarme ce mardi 04 avril.

Selon Kasereka Sivamwenda, coordonnateur de cette structure, les égorgeurs ont été aperçus dans les environs de la localité Ngandyasa. Il appelle la population à doubler de vigilance et les forces de sécurité à tout faire pour éviter un bain de sang comme celui enregistré à leur passage dans cette partie de la chefferie des Babila-Babombi l’année dernière.

« L’année passée, c’est encore comme ça que la situation s’était passée. Après l’attaque de Mantumbi, ils sont venus et ont traversé le même endroit pour se diriger vers Makiki. De leur retour, ils sont alors venus attaquer les agglomérations telles que Makumo… Nous demandons aux autorités de ne pas tomber dans les erreurs précédentes parce que nous avons beaucoup de déplacés en provenance de Ruwenzori, Mantumbi, Beni… Alors ces endroits méritent d’être bien protégés », alerte Kasereka Sivamwenda.

L’interlocuteur de RADIOMOTO.NET indique qu’au moins deux civils ont été tués et trois autres blessés par ces rebelles à Mantumbi. Il appelle les cultivateurs de Mapimbi, Ngandiasa et Makele à ne pas se rendre dans leurs champs pour éviter de se faire des victimes de ces égorgeurs en errance.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *