RDC : Confusion autour de la reprise du trafic sur Butembo-Bunia

(Illustration). Des véhicules dans le Parc National de Virunga. © Eduardo Soteras / AFP

Une confusion règne autour de la reprise du trafic sur la route Butembo-Bunia. Alors que certaines associations de chauffeurs bravent la peur pour le bien de leurs familles, d’autres par contre ont suspendu tout mouvement faute de la sécurité. Rencontrés par RADIOMOTO.NET lundi 19 juillet, des chauffeurs ne savent plus à qui se vouer.

L’ACCO tout comme la Plateforme des Agences de Transport au Congo (PLATRACO), ont décidé de suspendre leurs activités sur la route Butembo-Bunia suite à l’insécurité. Malgré cette suspension, certains membres de l’Association des chauffeurs du Congo, (ACCO) se meuvent timidement de Butembo à Beni.

A 10heures 30 de lundi 19 juillet 2021, un chauffeur a quitté Butembo pour Beni malgré sa peur au ventre. Il a confié qu’il brave les risques, que lui-même déplore, par des raisons de chercher du quoi manger. Il fait savoir que d’autres chauffeurs courageux  qui sont en train de voyager vers des contrées de l’Ituri sont en train de se buter au problème de monnayage du convoi.

« Qu’ils éliminent plutôt l’ennemi que de dire qu’ils viendront nous accompagner en nous demandant de l’argent. Ces gens disent que cet argent pourrait leur servir pour le carburant », raconte ce chauffeur.

Pour sa part, Buhinge Isse Kyeya, secrétaire administratif de l’ACCO insiste : « tant que l’insécurité va continuer,  le trafic routier sera paralysé ».

Pendant que l’ACCO et la PLATRACO hésitent à reprendre le trafic routier entre Butembo et l’Ituri, les chauffeurs de l’Union Nationale des Agences de Transports (UNATRA) à Butembo, ont décidé de renouer avec les activités de transport sur la route Butembo-Bunia. Déclaration faite par le vice-président et un conseiller de cette structure, dimanche 18 juillet 2021. Eric Mulingosi et Paluku Muyembe se disent rassurés par le commandant des opérations Sokola 1. Mercredi dernier, il leur a promis la sécurisation des voyageurs sur différentes routes.

Jures Kizito & Elvis Mungulika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *