RDC : « Avec le Cardinal Monsengwo, on a compris que la politique peut devenir un lieu privilégié de l’exercice de la charité » (Mgr Sikuli)

Monseigneur l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni gardre une mémoire pieuse du Cardinal Laurent Monsengwo. Il a donné son témoignage dans une interview accordée à RADIOMOTO.NET ce mercredi 21 juillet 2021 en son office de travail.  Au-delà d’être animé d’une sollicitude pour le diocèse de Butembo-Beni, Monseigneur Sikuli reconnait que l’illustre disparu est une icône de la politique responsable.  

D’emblée, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech se souvient de son échange avec Monseigneur Monsengwo au mois de juin dernier à l’occasion de la 58e assemblée plénière de l’Assemblée plénière de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO).

« La première fois qu’il est resté toute une semaine avec nous, j’ai eu l’occasion, j’étais à sa table ce soir, on est resté à la fin et nous étions simplement nous deux. On a échangé très cordialement et très paternellement avec lui sur des sujets d’actualité, sur les réalités que nous vivons ici chez nous. J’ai compris combien il portait en cœur et une sollicitude pour notre Eglise meurtrie », se souvient Monseigneur Sikuli.

Celui-ci souhaite que prêtres et politiciens valorisent la lutte noble du Cardinal Monsengwo.

« L’héritage qu’il laisse sera surement porté par les congolais. Prêtres ou politiciens, nous souhaitons qu’ils puissent s’en inspirer et de comprendre que l’Eglise ne peut pas ne pas parler de la politique mais croit aux paroles du magistère que la politique peut devenir un lieu privilégié de l’exercice de la charité et de la promotion de la dignité de l’homme, si elle est bien mené », laisse-t-il entendre.

L’Ordinaire du lieu se souvient aussi du partenariat que lui et Monseigneur Monsengwo avaient poursuivi pour les Eglises de Butembo-Beni et de Kisangani. Une coopération missionnaire qui consiste jusqu’aujourd’hui en l’appui en prêtres dont témoigne Butembo-Beni.

Du 12 au 21 juillet 2021, le diocese de Butembo-Beni a prié pour le repos de l’âme du cardinal Laurent Monsengwo. L’Eglise de Butembo-Beni garde une grande reconnaissance à l’égard de l’illustre disparu pour avoir été Grand Pasteur de l’Archidiocèse de Kisangani, mère du diocèse de Butembo-Beni. C’est de Kisangani d’où furent partis, en 1906, des prêtres du Sacré Cœur envoyés par Monseigneur Joseph Grison pour prêcher Butembo-Beni.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *