Déploiement des forces ougandaises en RDC : “Faudra-t-il humilier jusqu’à ce niveau nos militaires congolais ?” (Société Civile)

La société civile du Nord Kivu trouve inopportune l’arrivée des troupes ougandaises en République Démocratique du Congo qui s’ajoute à la présence d’autres troupes déjà présentes. Selon son vice-président qui s’est confié ce lundi 29 novembre 2021 à la presse, l’arrivée des troupes étrangères n’a jamais résolu le problème de l’insécurité dans la région.

Katembo Mateso Edgar pense que les autorités congolaises formeraient plutôt les militaires pour améliorer leur capacité de défendre le pays. A cela s’ajouterait aussi la dotation des moyens adéquats aux troupes suivie du paiement d’un salaire décent. Objectif, motiver les militaires à vite et mieux agir.

« Faudra-t-il humilier jusqu’à ce niveau nos militaires congolais tant qu’on sait qu’ils ont la capacité de pouvoir éradiquer les groupes armés ? Si et seulement si on arrive à doter nos militaires des équipements, mais aussi et surtout si on donne à nos militaires un salaire décent, on peut arriver à éradiquer ce phénomène. Quand on ne veut pas investir dans notre propre armée, nous sommes en train de nous exposer nous-mêmes », argumente Katembo Mateso Edgar.

Le vice-président de la société civile au Nord-Kivu n’hésite pas de qualifier cette situation de tentative d’exhumer la colonisation. « Est-ce qu’ils ne viennent pas exploiter les minerais, parce qu’ils savent qu’au Congo il y en a ? Est-ce qu’il n’y aura pas confusion de commandement ? », s’est interrogé Katembo Mateso Edgar qui appelle ainsi le gouvernement congolais à prendre des décisions responsables pour le bien de tous congolais.

A ce stade, le Président de la société civile se résigne que si les militaires ougandais arrivent au pays, qu’ils viennent pour l’intérêt du peuple congolais. « Dans tout ça, il y a un risque de balkanisation » prévient Katembo Mateso Edgar.

Sifa Tayivisa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.