Nord-Kivu : un militant de la LUCHA assassiné à Goma

Monsieur Edison Kambale de son vivant, Ph. Tiers

Un militant du Mouvement Citoyen Lutte pour le Changement  (LUCHA) RDC-Afrique a été fusillé par des bandits la nuit de lundi 13 au mardi 14 décembre 2021 en ville de Goma.

C’est en face de la prison centrale de Munzenze, non loin de l’hôpital général de la CBCA Virunga, que Monsieur Edison Kambale, la victime, est tombé entre les mains d’un groupe de bandits vêtus en tenue de police.

Josué Wallay, communicateur de la LUCHA RDC-Afrique, indique que les bandits ont avant tout dépossédé la victime de tout ce dont elle disposait, entre autre téléphone et argent, avant de l’assommer, et mort s’en est suivie.

“Suite à ce nouveau cas d’assassinat qui vise les activistes de la LUCHA, nous exigeons une enquête indépendante pour que les auteurs de cet acte soient sévèrement punis selon les lois de la RDC”, lit-on sur le compte tweeter de ce mouvement citoyen, qui dénonce un forfait de trop dans le monde des activistes.

L’assassinat d’Edison Kambale porte à quatre le nombre de cas de meurtre serrés à l’espace de moins d’une quinzaine de jours dans la capitale du Nord-Kivu.

Le 02 décembre dernier, un autre assassinat ciblant un cambiste, a abouti à la mort d’un motard qui le conduisait au quartier Katindo, après qu’un autre ne surgisse à Katoyi 4 jours plus tard, coûtant la vie à un jeune homme, la vingtaine révolue.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.