Butembo-Beni : le secteur de Vighole dans ses premiers moments d’ambiance d’une paroisse

Le secteur de Vighole en paroisse Saint Kizito de Vulema dans le diocèse de Butembo-Beni vit ses premiers moments d’ambiance d’une paroisse. Depuis que l’Evêque de Butembo-Beni a permis qu’au moins un prêtre réside au presbytère en cours de finissage à Vighole, la proximité pastorale se construit davantage entre les prêtres et chrétiens.

Dans son mot prononcé vers la fin de la messe présidée par Monseigneur l’Evêque à Vighole le dimanche 19 décembre 2021, le curé de Vulema a témoigné d’un dynamisme rassurant des fidèles du secteur Vighole. En termes de patrimoine, Vighole a de quoi rendre grâce au Seigneur.

« La première terre est celle sur laquelle nous habitons ici. Il nous arrive aussi de cultiver beaucoup de haricots, plus d’un hectare. Nous avons une autre terre du côté de Mahamba, c’est aussi un hectare. La commune nous aussi dotés d’un autre espace où on peut construire une école », démontre l’abbé Jean-Paul Siryasi.

Les chrétiens de Vighole attendent que l’Evêque de Butembo-Beni érige ce secteur en paroisse. « Mais, l’on doit d’abord vérifier si quelques séminaristes ont pour origine Vighole », a fait entendre Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech. Toutefois, l’Ordinaire du lieu a démontré que Vighole est riche en termes d’éléments matériels qui s’ajoutent aux chrétiens qui témoignent de leur foi par différentes réalisations.

« Je suis rempli de joie. Il y a plusieurs secteurs que j’ai déjà érigés en paroisses, mais sans écoles. Même là où ils ont construit leur Eglise, c’est juste une portion de terre… Mais ici, il y a des terres », a-t-il salué.

Le secteur de Vighole a 3 animateurs et 17 catéchistes. Ceux-ci exercent dans les Baraza Vighole, Mikama, Ngolwe, Mupo, Malihi, Kaghanda et Kaghembe. Le secteur de Vighole avec les secteurs de Kitulu et Vulema donnent l’actuelle configuration de la paroisse Vulema.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.