Ituri : une trentaine de miliciens CODECO tués par l’armée à Djugu

Les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont bombardé par des hélicoptères de combats, 3 retranchements des miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) à savoir Digene, Andisa et Dungu, des sites miniers se trouvant dans la région minière de Mungwalu en territoire de Djugu, province de l’Ituri, le dimanche 26 décembre 2021. 

Le porte-parole des opérations militaires en Ituri, qui a livré la nouvelle à la presse locale le lundi 27 décembre 2021, dresse un bilan provisoire de 31 miliciens tués et de nombreux autres blessés.

« Les forces armées ont traité avec succès toutes les cibles des ennemis où les CODECO et leurs alliés se retranchaient pour attaquer Mungwalu. Lors de ces opérations aériennes avec l’appui feu des hélicoptères de combat des forces armées, un bilan provisoire de 31 miliciens CODECO neutralisés et plusieurs blessés dans le camp ennemi », a déclaré le lieutenant Jules Ngongo.

À en croire la même source, ces pilonnages ont permis d’écarter la menace d’attaque qui pesait sur la commune rurale de Mungwalu.

Le porte-parole militaire en Ituri précise en outre que pour l’instant, les opérations de fouille et de ratissage se poursuivent au sol.

Dans la foulée, le lieutenant Jules Ngongo appelle la population à continuer de faire confiance en son armée et à raviver la collaboration avec elle.

Il sied de noter que c’est pour la 6e fois que l’armée mène des opérations aériennes contre les miliciens CODECO dans la région de Mungwalu à Djugu.

7SUR7.CD & RADIOMOTO.NET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.