Beni : les groupes de pression et mouvements citoyens annoncent une série de manifestations contre la persistance de l’insécurité

Le collectif de mouvements citoyens et groupes de pression de la ville de Beni dans le Nord-Kivu projette une série de  manifestations contre la persistance de l’insécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo. Selon les membres de ce collectif, la première phase débute le 24 janvier 2022.

Dans une lettre adressée mercredi 19 janvier 2022 au maire de Beni, les structures citoyennes Lutte pour le Changement (LUCHA),  Anti-Gang, Cri du peuple, Jeunes patriotes, Véranda Mutsanga, Nzenge Amani, Vichwa Vigumu se plaignent de faibles résultats de l’état de siège ainsi que des opérations militaires en cours dans la région. Elles regrettent qu’au lieu d’apporter la paix et de rassurer, l’état de siège expose plutôt les civils aux tueries, à l’escroquerie, aux arrestations arbitraires, au banditisme et à la criminalité urbaine.

Cette synergie de mouvements citoyens prévient le Maire, dans leur correspondance, que leurs séries des journées ville mortes seront couplées des grandes manifestations sur toute l’étendue de la ville de Beni.

Cette lettre d’information, classée au N°150 indice B.6 dans le registre des lettres reçues de la Mairie de Beni, chute que ces manifestations qui iront du 24 au 29 janvier 2022 sont une première phase avant d’autres qui pourront suivre dans les tous prochains jours.

Siku Provinces 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.