Etat de siège : Faible représentativité de la femme à Butembo

Les femmes de Butembo dénoncent la très faible représentativité de la femme dans l’Etat de siège. Cette désolation a été exprimée à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, mardi 8 mars 2022.

Les femmes se sont ainsi exprimées dans le mémorandum lu par le service Genre, Famille et Enfant à Butembo. C’était dans une conférence organisée par ce service après la messe du 8 mars dans le sous-secteur de Munzambaye en paroisse Cathédrale.

« … Nous déplorons la non représentativité de la femme parmi les autorités de l’état de siège et la déconsidération du quotas de 30% de femmes dans chaque nomination en vertu de l’article 14 et de la loi sur la parité qu’a pu promulguer la RDC », a lancé Odile Mabanza, responsable du service Genre, Famille et Enfant.

Cette journée a été célébrée au niveau international sous le thème : « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ». Au niveau national, c’est « promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles ainsi que l’égalité des sexes dans le contexte de lutte contre le changement climatique et de réduction des risques des catastrophes ». Au Nord-Kivu, cette journée a été célébrée sous le thème : « promouvoir la résilience des femmes et filles face au changement climatique en renforçant leur autonomisation et l’égalité du genre ». En ville de Butembo, le thème retenu : « égalité des droits, égalité des chances à tout bubolais pour une effectivité de la parité ».

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.