Rutshuru : des jeunes bloquent l’accès aux installations de Virunga Energies à Matebe et Rwanguba

L’accès aux installations de Virunga Energies à Matebe et à Rwanguba, sur la route Bunagana, en groupement de Jomba dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) a été bloqué encore une fois le jeudi 10 mars 2022. 

Des jeunes réunis au sein du Conseil Territoriale de la Jeunesse (CTJ) Rutshuru accusent les responsables de l’entreprise Virunga Energies de négligence pour n’avoir pas répondu à leurs lettres au sujet de la gestion de la main d’œuvre occasionnelle et l’importation de la main d’œuvre venant d’autres coins du pays ou encore la non électrification du groupement de Jomba.

« C’est vrai, nous les jeunes avons bloqué Matebe I et Matebe II. C’est par rapport à nos lettres que nous avions adressées à Virunga. Il a fallu qu’on nous réponde avant le 26 février. Nous les avions prévenus que s’ils ne nous répondaient pas, il y aura des actions de grande envergure dans le cadre de la jeunesse car alors ce sera la négligence. Il y a trois correspondances que nous leur avons adressées. Dans la première lettre, nous leur avons écrit au sujet de la gestion de la main d’œuvre, dans la deuxième lettre nous leur avons demandé de remettre la main d’œuvre importée dans le cadre de Virunga ici chez nous, car ce sont les jeunes de Rutshuru qui doivent bénéficier des avantages de Rutshuru. Dans la troisième lettre, nous leur demandé de fermer leurs centrales comme il n’y a de réponse à toutes nos lettres. Mais nous avions avec eux des assises, mais dans ces assises ils nous ont envoyé des personnes qui n’ont pas de réponse à nos revendications. Alors, aujourd’hui, nous sommes le 10 mars. C’est pourquoi, par rapport à nous comme conseil territorial de la jeunesse qui a beaucoup des préoccupations des jeunes au niveau du territoire tout entier, on s’est dit, il faut prendre la relève, parce que nous les avions prévenus que s’ils ne nous répondaient pas, nous allions manifester. C’est pourquoi, nous avons manifesté aujourd’hui », a déclaré le président du CTJ Rutshuru, Patient Twizere.

Rappelons que le 23 février dernier, ces jeunes du territoire de Rutshuru ont encore une fois barré l’accès au site de Virunga Energies à Rwanguba, brandissant les mêmes revendications. Mais, cette démarche est désapprouvée par une autre frange de la jeunesse réunie au sein du parlement des jeunes.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.