Grand Nord-Kivu : sur un total de 270 responsables de services étatiques, seulement 20 sont des femmes (REDHO)

Le Réseau pour les Droits de l’Homme (REDHO), département femme en ville de Butembo, dénonce le non-respect des textes légaux prônant la parité homme-femme. C’est le contenu d’un rapport de monitoring rendu public mercredi 30mars 2022.

Dans ce document, la structure dit avoir observé cette pratique hors norme lorsqu’on nomme les autorités étatiques dans différents services sans tenir compte de la participation de la femme dans la gestion de la chose publique. Sur un total de 270 responsables de services, 250 sont des hommes et 20 femmes dans différents services étatiques au grand Nord-Kivu. En termes de pourcentage, ces chiffres représentent 92,6 pour les hommes et 7,4 du coté femmes sur l’effectif des femmes aux postes de commandement dans différents services étatiques.

Ces statistiques ont été données dans un rapport de monitoring rendu public mercredi  en ville de Butembo, ville de Beni, Territoire de Beni et Territoire de Lubero. Dans ce document parvenu à RADIOMOTO.NET ce jeudi 31 mars 2022, le département femme au sein du REDHO appelle les autorités étatiques, chacune à son niveau, de réparer cette injustice.

En outre, ce réseau appelle les femmes à la prise de conscience en revendiquant leurs droits. La structure fait savoir que sur un total de 24 autorités nommées pour gérer l’état de siège au Grand-Nord-Kivu, aucune femme n’en fait partie.

Sifa Tayivisa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.