Le Parkinson : cette maladie “incurable” qui touche les personnes du 3e âge, selon le Dr Kalima Nzanzu

L’humanité a commémoré la journée mondiale du Parkinson ce lundi 11 avril 2022. Le Parkinson c’est cette maladie qui touche principalement le cerveau des personnes âgées. Le docteur Kalima Nzanzu, médecin traitant à l’hôpital de Matanda, à Butembo, explique à RADIOMOTO.NET que le Parkinson n’est pas que le tremblement des mains chez les personnes malades. 

D’après lui, le parkinson est une maladie qui touche certaines structures du cerveau chez les personnes les plus âgées. Il s’agit, indique-t-il, d’une maladie « incurable », une fois atteinte.

« Le parkinson c’est une maladie dégénérative qui touche surtout les personnes âgées. Et c’est une maladie qui touche certaines structures au niveau du cerveau. C’est-à-dire, au niveau du cerveau, il y a des noyaux. Et avec l’âge, ces noyaux dégénèrent. C’est cette dégénérescence-là qui entraine la maladie du Parkinson », a-t-il fait savoir à RADIOMOTO.NET.

Le Parkinson n’est pas que le tremblement des mains chez les personnes malades, précise le docteur Kalima Nzanzu. Il insiste en outre que cette maladie n’a pas comme cause : « la prise de l’alcool ou de la drogue » comme d’aucuns les pensent.

« Ce n’est pas à dire que tout le monde qui tremble a le Parkinson. Il y a des signes qui sont associés. Il n’y a pas que le tremblement des mains, il y a aussi la démarche. Vous allez voir que la personne marche à petit-pas. Elle a tendance à marcher comme si elle suivait son centre de gravité. Quand elle parle, vous allez sentir qu’elle entrecoupe les mots. Pour ceux qui prennent la bière, il y a plutôt ce qu’on appelle atteinte de cervelet. Ce qui fait qu’eux aussi commencent à trembler. Donc, le parkinson c’est vraiment au niveau du cerveau. Il y a des noyaux qui dégénèrent et on retrouve ça chez les personnes âgées », précise-t-il.

Il sied de préciser que la maladie du Parkinson bat son plein en France. La journée dédiée à cette maladie est célébrée depuis 1997 avec comme objectif d’améliorer la connaissance et sensibiliser l’opinion pour la bonne prise en charge des patients. Depuis, il n’existe pas de traitement curatif.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.