Nord-Kivu : ce qu’il faut retenir du tête-à-tête entre Sama Lukonde et les élus provinciaux ce mardi à Goma

Le premier ministre congolais en mission de service à Goma a accordé une audience aux députés provinciaux du Nord-Kivu ce mardi 12 avril 2022.

Selon le député provincial, Emmanuel Ngaruye Muhozi, leurs échanges avec le chef de l’exécutif congolais ont porté sur la situation sécuritaire et humanitaire en province ainsi sur le programme de Démobilisation, Désarmement, Réinsertion Communautaire et Relèvement Communautaire et Stabilisation (DDRC-S).

Le Premier Ministre Congolais, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge s’est également prononcé sur la menace qui pèse actuellement sur le Nord-Kivu et de l’Ituri. Cette autre menace consiste à voir les deux provinces être écartées des prochaines échéances électorales en raison de l’état de siège en vigueur.

Pour le chef du gouvernement Congolais, il n’est nullement envisageable d’organiser les élections l’an prochain sans le Nord-Kivu et l’Ituri.

D’après lui, le gouvernement travaille sur l’éradication de l’insécurité dans cette partie du pays afin que le processus électoral s’y déroule comme prévu.

Rappelons que le premier ministre a évalué l’état de siège décrété au Nord-Kivu depuis mai 2021 par le président Félix Tshisekedi. C’était au cours d’une réunion de sécurité qu’il a présidée à Goma le lundi 11 avril dernier. Au cours de cette séance de travail, le chef du gouvernement, sa délégation composée des ministres, députés et sénateurs, autorités militaires et policières, et les autorités provinciales ont passé en revue la situation générale du Nord-Kivu.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.