Ituri : des écoles et églises envahies par les déplacés à Lolwa

Des locaux d’écoles et églises du village de Lolwa dans l’Ituri sont occupés par les déplacés après le massacre de plus de 20 civils à Makusu près de Komanda en territoire d’Irumu, il y a peu. Ce village est situé sur la route Komanda-Mambasa. 

L’information est confirmée à RADIOMOTO.NET par le Conseil de la jeunesse de la chefferie de Bakwanza. Selon son président qui s’est exprimé mardi 12 avril 2022, des écoles voire des églises sont envahies par les familles des déplacés qui viennent de Makusu, du pont Ituri et de Mungamba, craignant pour leur sécurité.

« Du côté des structures sanitaires, certains malades sont déjà abandonnés par le personnel soignant sur les lits de malades suite à l’insécurité », regrette Vincent Temboli.

Cette situation a accentué la paralysie des activités socio-économiques et scolaires à Lolwa ce mardi.

Pour rappel, vers 16 heures de dimanche 10 avril 2022, les présumés ADF ont signé des incursions à Machwalo et Shaurimoya. Là, ils ont tués 3 personnes avant de kidnapper des civils. Ces otages ont été exécutés lundi matin à Mangusu. Le bilan provisoire des actions meurtrières de ces assaillants a fait état d’au moins 20 personnes tuées. Les mêmes ADF ont signé une autre incursion vers 21 heures de vendredi 8 avril 2022 au quartier Beyi de Komanda en Ituri non loin de la MONUSCO. Le bilan a fait état de 2 morts et 2 blessés. Une autre attaque ADF encore, c’était la journée  de vendredi 8 avril 2022. Quatorze civils ont été massacrés. Ce qui fait un total d’au moins 36 personnes tuées à Komanda et environs en l’espace de 4 jours.

Kizito Kasomo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.