Goma : des acteurs environnementaux appellent à planter des arbres pour protéger la Terre

Des acteurs environnementaux appellent à la protection de la Terre. Ils ont formulé cet appel en marge de la journée mondiale de la terre ce vendredi 22 avril 2022. L’un d’eux insiste sur la plantation des arbres pour protéger le sol.

En effet, il est aujourd’hui curieux de constater que le terre fait face à une pression multidimensionnelle : d’abord résultante des effets du changement climatique et ensuite des contraintes démographiques; si bien que mal affrontée ladite pression engendrerait des conséquences néfastes graves sur la population qui la ressent déjà.

L’environnementaliste, Gédéon Bakereti, redoute par exemple la baisse de la production agricole s’il n’y a pas protection du sol.

Pour riposter contre ce fléau « qui est déjà réel », il estime qu’on doit planter les arbres. En ces jours, l’impact du réchauffement climatique sur la terre fait que l’on documente déjà 18,9 millions, le nombre de réfugiés environnementaux ; sous le coup des phénomènes climatiques extrêmes, s’il faut se fier aux données fournies par  The Internal Displacement Monitoring Center (IDMC).

Dans le même angle, les données publiées récemment par les scientifiques montrent que plus de 150 millions à 1 milliard de migrants environnementaux, seront documentés dans le monde, d’ici 2050. Mais, la migration climatique n’est pas une solution : « la seule facture à payer contre le réchauffement climatique via la protection de la terre, c’est l’engagement », soutient Maître Dimanche Kinyamwanza, du forum des amis de la Terre (FAT).

John Tsongo Thavugha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.