Butembo : Deuxième journée sans activités ce mardi

Le deuxième et dernier jour sans activités a vécu ce mardi 26 avril 2022 à Butembo (Nord-Kivu). L’initiative de la Véranda Mutsanga aussi Lubero, Rutshuru et Goma.

En ville de Butembo particulièrement, les jeunes verandistes ont tôt le matin de ce mardi, barricadé la route Mutsanga-Vuhira-4 km. Là, les passagers étaient soumis à payer de l’agent. Quelques heures après, les agents de l’ordre y sont arrivés pour dégager la route. Action qui a poussé la police à faire face aux manifestants. Ces manifestants ont été vite dispersés.

Dans ces coins de la commune de Bulengera, aucune école n’a fonctionné. Cette paralysie d’activités scolaires a été observée sur le reste de la ville de Butembo. Au centre-ville, les activités commerciales ne se sont pas déroulées. Seul le marché central et quelques officines pharmaceutiques ont ouvert leurs portes. Les Galeries et banques ainsi que plusieurs maisons de télécommunications sont restées fermés.

La ville a été caractérisée par les mouvements de quelques transporteurs et la présence des boutiquiers devant les portes de leurs échoppes sans les ouvrir.

Par ces deux journées sans activités, la Véranda Mutsanga compte interpeller les autorités sur la persistance des massacres dans l’Est de la RDC. Samedi dernier, le porte-parole de ce groupe de pression a réitéré le maintien de de lundi et mardi 26 avril comme journées ville-morte à Butembo, Lubero, Rutshuru et Goma pour exiger la levée de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. La Véranda Mutsanga trouve cette mesure « inefficace » pour ramener la paix dans l’Est.

Léonce Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.