Beni : Un militaire FARDC tue son chef à Ruwenzori

Un militaire des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a tiré sur son commandant en secteur Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), ce jeudi 28 avril 2022.

Le fait s’est passé à Kilya-Makisabo, non loin du pont Semuliki sur l’axe routier Beni-Kasindi dans le groupement Malambo.  Le drame a vécu vers 17 heures de ce jeudi. Tout est parti d’une dispute autour de la promenade de ce militaire des FARDC.

« Le commandant voulait s’imprégner du mouvement de cet élément incontrôlé qui était déjà sur moto d’un particulier. Il quittait le pont Semuliki en direction de leur position de Makisabo. Celui-ci a ouvert le feu sur son officier  et mort s’en est suivi », confie des sources militaires.

La société civile locale indique que cette situation a semé une psychose dans le chef des usagers de cet axe routier.

En mars dernier, un autre militaire des Forces armées de la République Démocratique du Congo avait tiré sur son chef et un civil avant de se suicider, en chefferie de Watalinga dans le même territoire de Beni. Au cours de son opération, ce soldat avait aussi blessé deux de ses collègues qui étaient dans leur Bivouac. Encore une fois, les services de sécurité avaient annoncé le lancement des enquêtes pour comprendre les raisons de ce drame survenu après plusieurs autres dans la même région sous état de siège depuis mai 2021.

Richard Makulumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *