RDC-Transport aérien : Tembos Yotama plaide pour la levée de la décision qui bloque la reprise des vols réguliers de l’avion de Cetraca

Le député national, Tembos Yotama, veut voir clair dans l’immobilisation de l’avion de Cetraca Aviation Service (CAS) par l’autorité de l’aviation civile. Il a, du coup, saisi le DG de l’aviation civile pour exhorter la ré-examination de la décision qui freine les vols de l’avion de CAS accusé de non-respect de réglementation en matière d’aéronef.

Dans sa correspondance datée du 06 mai 2021 et dont une copie est parvenue à RADIOMOTO.NET ce samedi, l’élu de Butembo rappelle que le transport routier connait autant d’embuscades rebelles dans l’Est. D’où, la venue de l’avion CAS constituait déjà un ouf de soulagement.

Le député Tembos Yotama dit être alerté de cette situation depuis le 04 mai. Il plaide auprès de l’autorité de l’aviation civile pour la levée de la décision qui bloque l’aéronef  Let 410 UVP immatriculé 9S-GPB d’effectuer ses vols réguliers sur le territoire national.

« Convaincu que l’immobilisation de cet aéronef maintient davantage les communautés locales dans l’enclavement, surtout que d’autres compagnies couvrent moins le transport aérien dans l’Est de la RDC, nous estimons qu’avec plusieurs aéronefs en circulation, le passager est libre de voyager dans les conditions de son choix », insiste-t-il.

Le samedi 30 avril dernier, la compagnie Cetraca aviation service (CAS) a annoncé la reprise de ses vols réguliers dans certaines villes de la RDC. Ce, dans les lignes Butembo-Beni-Goma au Nord-Kivu et Aru – Bunia dans la province de l’Ituri. Depuis, son aéronef est interdit de voler sur l’espace. L’aviation civile de la RDC accuse la compagnie CAS : le non-respect de réglementation en matière d’aéronef.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.