Nord-Kivu II : début ce lundi du contrôle physique dans les écoles pour éviter les enseignants fictifs

La province éducationnelle Nord-Kivu II annonce le contrôle physique dans toutes les écoles de cette juridiction, à partir de lundi 09 mai 2022. Son directeur Shalumoo Tsambali Salomon a dit à la presse avoir identifié 128 écoles qui n’étaient pas dans la paie, avant d’intégrer 85 écoles dans cette opération.

À ce niveau, 2.891 enseignants, Nouvelles Unités (NU) ont été intégrés dans la paie et sont déjà payés à partir du mois d’avril 2022.

Shalumoo Tsambali Salomon reconnait que cela est un bon résultat, mais qui incombe à un petit retard d’expédition des rapports à Kinshasa. Il compte palier ce retard pour aboutir à « zéro NU » dans des écoles de la province éducationnelle Nord-Kivu II.

« À mon niveau, je suis satisfait mais je continue à encourager le gouvernement pour qu’il puisse aussi continuer à les NU. Demain ou après demain, nous pouvons nous dire que nous avons 0 NU dans les écoles. J’ai confiance au gouvernement. L’école c’est pour la communauté. Et donc, je demande à la population de notre province éducationnelle de soutenir la gratuité. Je demande aussi aux enseignants d’être à l’école parce que bientôt nous allons commencer avec le contrôle physique. Il a été instruit au service de SECOPE de faire le plus tôt possible le contrôle physique pour éviter les enseignants fictifs », a-t-il expliqué.

Le gouvernement fourni d’efforts pour intégrer les NU dans la liste des enseignants devant être payés, rassure-t-il.

Le Directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu II poursuit aussi que le gouvernement va construire des écoles dans différents coins de sa province éducationnelle. Il salue la patience des enseignants qui ont continué d’enseigner, même s’ils ne recevaient pas leur salaire.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.