Nord-Kivu : l’ISTM-Butembo a célébré vendredi ses 30 ans d’existence

L’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM) de Butembo a célébré ses 30 ans d’existence, le vendredi 13 mai 2022. Les activités se sont déroulées au site de Kamahanga-Hewa Bora à Kyambogho. Les étudiants et d’autres invités ont suivi des exposés scientifiques présentés par leurs camarades, certains membres du corps scientifique de ladite institution supérieure ainsi que d’autres experts en santé.

Des jeux de question et réponse ont enrichi les bagages intellectuels des participants. Les 30 ans d’existence de l’ISTM-Butembo ont été sanctionnés par l’inauguration d’un stadium de basket balle et volleyball aux normes internationales. Un autre acte, a été l’inauguration des toilettes modernes du corps scientifique de l’ISTM-Butembo. Une raison de satisfaction du Directeur général de cette institution supérieure.

Le chef de travaux Paul Matendere Pockel note que la construction de tous les ouvrages a été financée localement par l’institution elle-même.

« Dans la vie d’une institution 30 ans ce n’est rien. Et pour un homme, c’est beaucoup. Voilà pourquoi, nous avons voulu inauguré aujourd’hui (vendredi : ndrl) le stadium jumelé : basket et volleyball comme premier ouvrage qui marque le jubilé de perle de l’ISTM-Butembo. Mais aussi les toilettes des enseignants parce que jusque-là l’unique toilette qu’on avait c’était pour le bâtiment administratif. La distance entre le bâtiment administratif et les auditoires ça pesait quand même sur quelqu’un qui était dans le besoin. Nous pensons que ce n’est pas peu de choses ; que ça ne devait pas passer inaperçu », expliquait-il au micro de RADIOMOTO.NET.    

Le chef de travaux Paul Matendere Pockel s’est ensuite félicité de l’aménagement du site de Kamahanga-Hewa Bora, la construction du bâtiment administratif et des auditoires.

Toutefois, l’ISTM-BUTEMBO a d’autres défis à relever. Le DG de cette institution supérieure cite par exemple la couverture du site par Internet, l’achat d’autres bus pour le transport des étudiants et la construction des homes.

« Ce qui a marché c’est que l’institution grandit avec les effectifs. Quand nous étions encore locataire en ville, que nous décidâmes de venir sur notre Site ; des paroles ont été prononcées pour dire que je venais tuer l’ISTM-Butembo ; il n’y aura plus d’étudiants qui viendront dans sur ce site ici. L’homme peut changer la nature. Les défis sont très énormes. Parce que comme vous le savez, nous n’avons pas des frais de fonctionnement. Quand les visiteurs arrivent, ils se disent mais les homes sont où ? Mais, vous pensez home alors que nous n’avons pas encore d’auditoires pour tous les étudiants ! Nous pensons qu’en ce moment, il faut qu’on songe aussi à un petit réduit comme bâtiment (home) qui peut abriter les étudiants en difficultés. Nous avons le problème de connexion internet tout simplement parce que nous n’avons pas suffisamment d’énergie », a-t-il renchéri.  

Il convient de noter en outre que l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM-Butembo) est une institution publique fondée en 1992. C’est sur initiative de Monseigneur Emmanuel Kataliko.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.