RDC : les Evêques appellent à la mobilisation pour l’accueil du Pape à Goma

Les Evêques, membres de l’Assemblée Episcopale Provinciale de Bukavu appellent à la mobilisation pour l’accueil du Saint Père à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Ils font constater que cette visite s’annonce à grands pas.

« Le Souverain pontife est le messager de l’Evangile qui vient nous visiter au nom du Seigneur. Il est l’expression de la communion de l’Eglise Universelle. Le Pape  vient, enfin à nous, portant sur nous, le regard de compassion et de la miséricorde du Père », écrivent les Prélats catholiques dans leur message du 15 mai 2022.

Ce document poursuit que le Pape arrive dans la province ecclésiastique pendant que plusieurs communautés sont victimes des catastrophes naturelles  et des violences humaines. « Nous sommes dans une situation de désolation », résument les Evêques.

Ils exhortent les chrétiens à prier pour la santé physique du Pape François et à participer à son accueil, chacun à la mesure de sa générosité et de ses moyens.

« Que les associations des fidèles laïcs soient pleinement mobilisées dans toutes leurs diversités pour la réussite de cette mission apostolique, par la prière et le partage, comme aux temps de premières communautés chrétiennes. Que le Pape  François qui vient de très loin pour nous et qui a choisi particulièrement notre province ecclésiastique, nous trouve nombreux à l’accueillir pour l’écouter et prier avec lui », sensibilisent les Evêques de l’ASSEPB.

Ces Pasteurs précisent en outre que la visite du Pape n’a rien à voir avec tout ce que les esprits malveillants peuvent inventer et faire circuler dans le seul but de discréditer l’Eglise catholique. Les Evêques souhaitent que la visite du Souverain pontife porte l’attention pastorale et socio-politique aux périphéries géographiques de cette région où des guerres oubliées détruisent des millions de vies, dans la plus grande indifférence de toutes les nations. Ces Pasteurs prient que « le passage du Saint Père chez nous fasse de lui notre porte-parole, pour que la voix des sans voix soit entendue ».

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.