Beni : la société civile appelle au renfort de la sécurité après l’attaque de la prison centrale de Butembo

Le comité urbain de sécurité de Beni (Nord-Kivu) est appelé à redoubler de vigilance et renforcé la sécurité autour des grandes institutions de la ville. L’appel émane de la coordination urbaine de la société civile locale qui suit de très près les événements qui se déroulent ces derniers temps dans la ville voisine de Butembo.

Dans sa déclaration rendue publique ce samedi 13 août 2022, cette structure citoyenne voit une menace qui pèse sur la ville « et surtout que la prison de Beni-Kangbayi qui regorge en son sein des grands criminels et des combattants de l’ADF. »

« Considérant ces évènements malheureux et sensibles à la sécurité, la coordination urbaine de la société civile, forces-vives de Beni, en appelle à la vigilance et à l’attention particulière des habitants de Beni et environs, de bien surveiller les mouvements de la population pour empêcher toute cachette des bandits, et évadés ou infiltrés parmi nous. Elle invite alors les services de sécurité d’être plus compétitifs pour que rien de plus ne s’ajoute au poids de souffrance que supporte les habitants de Beni depuis une décennie, et qui aurait pour origine : les évènements malheureux de Butembo », a insisté Thembo Muliwavyo Pascal, vice-président de ladite structure citoyenne.

Mercredi, la prison centrale de Butembo a été attaque. L’armée congolaise a pointé les rebelles d’Allied democratic forces (ADF) d’en être auteurs. Lors de cette attaque, plus de 800 détenus se sont évadés. De ces derniers, une centaine de fugitifs sont déjà rattrapés.

Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.