RDC : de nombreux dégâts matériels après les eaux de pluie à Mangina et Makeke

La pluie qui s’est abattue l’après-midi du dimanche 18 septembre 2022 en commune de Mangina dans le territoire de Beni et au village de Makeke en territoire de Mambasa a causé plusieurs dégâts matériels. Plusieurs toitures des maisons des habitants, des églises et écoles ont été emportées par le vent aux côtés d’autres maisons inondées. La protection civile de Mangina appelle la population à l’étude du sol avant toute construction.

Décryptage

Mumbere Kalyasomo Jérémy essaie de réparer la toiture de sa maison endommagée par l’arbre planté à côté de sa maison.

« C’était une forte pluie. L’arbre qui était ici s’est écroulée sur ma maison. Je fais encore les travaux de finissage. L’arbre a endommagé la toiture », raconte-t-il d’un ton de désespoir.

Plusieurs autres maisons ont été inondées par les eaux de rivière et plusieurs toitures emportées par le vent violent. C’est une nuit blanche du dimanche au lundi de la part des victimes de cette catastrophe naturelle. Ces dernières déplorent la perte des plusieurs biens de valeurs et ne savent où amener leurs familles. C’est ainsi qu’elles sollicitent l’aide auprès des humanitaires.

« Les enfants étaient dans la maison. Ils se sont sauvés et la toiture a été emportée par le vent. Plusieurs biens ont péri. Même des cuvettes et habits. Je n’ai pas de moyens. Que les humanitaires et les personnes de bonne volonté nous viennent en aide », exhorté une femme, l’une des victimes de ladite catastrophe.

Le point focal de la protection civile à Mangina, Kathwa Kazimingi, confirme avoir identifié plus de 30 maisons touchées par la catastrophe naturelle. Il promet sensibiliser la communauté sur l’étude du sol avant toute construction.

Notons que cette même situation a été vécue au village de Makeke en territoire de Mambasa. Plus de 30 maisons ont perdu leurs toitures y compris des écoles et églises.

Jonas Aristote Sabuni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.