Goma : des avocats dénoncent “une insécurité judiciaire”

Les avocats de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu sont descendus dans la rue ce jeudi 6 octobre 2022. Ceux-ci dénoncent ce qu’ils qualifient “d’insécurité judiciaire”, suite aux “abus” de la justice militaire.

Pour ces manifestants, l’ “insécurité judiciaire” est l’une de causes des conflits armés au Nord-Kivu. Vêtus tous en toges noirs, les avocats de la ville de Goma veulent que les choses changent.

Ainsi exigent-ils la démission pure et simple du premier président de la Cour d’Appel de la troisième ville de la RDC, qu’ils accusent de “complicité”.

Depuis que le Nord-Kivu est en État de siège, la justice militaire s’est arrogé le pouvoir de traiter les affaires civiles. Ce que la société civile a toujours condamné.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.