Activisme du M23 : de nouveaux déplacements rapportés à Mweso

De nouveaux déplacements de la population sont signalés à Mweso, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). Ce lundi 05 février 2024, des affrontements se sont poursuivis entre terroristes du M23 et Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Les affrontements entre le M23 et les FARDC dans le territoire de Masisi se sont poursuivis ce lundi après d’intenses combats, qui ont eu lieu la semaine dernière, sur plusieurs collines dans deux chefferies.

« Plusieurs collines ont été la cible de cette barbarie rwandaise : les collines Mbuhi, Nyenyeri, Bukama ; trois collines qui surplombent la cité de Mweso, l’axe Karuba ; les collines Makombo dans le groupement de Kamuronza, les collines qui regardent directement la cité de Saké. L’axe Butale-Monastère a été également touché », a-t-on appris de Télesphore Mitondeke, rapporteur de la société civile de Masisi.

Suite aux affrontements, plusieurs habitants ont vidé leurs ménages pour des zones supposées sécurisées.

« La quasi-totalité de la population qui s’enfermait là-bas a choisi la voie d’autres destinations comme Kalembe, Kichanga, une agglomération déjà aussi prise en otage par le M23 », a-t-il poursuivi.

Dimanche 04 février 2024, les combats ont encore opposé les rebelles du M23 aux FARDC entre Shasha et Kiroshe.

Moses Mumbere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.