Butembo : des femmes et jeunes filles édifiées sur ‘‘le changement positif’’ qui repose sur elles

Une conférence a été animée, ce mardi 5 mars 2024, à l’intention des femmes et jeunes filles de la ville de Butembo. C’est en marge de la célébration de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars prochain. Les participants ont été édifiés sur différents thèmes dont celui portant sur « le changement positif entre les mains de la femme ».

L’activité s’est déroulée dans la salle des réunions de la mairie de Butembo. Parmi les intervenants, Safi Kahindo Mughole, membre de la Solidarité des associations féminines pour le droit de la femme et de l’enfant (SAFDF). Elle a exposé sur le thème local de la journée qui stipule : « Le changement positif entre les mains de la femme ».

La conférencière a souligné que pour espérer au changement, les femmes doivent éviter de tomber dans les antivaleurs. Elles ne doivent pas coaliser avec les ennemis de la paix mais plutôt œuvrer pour la paix et la sécurité.

« Notre pays est secoué par la guerre. Nous mamans, qu’allons-nous faire pour pacifier notre pays ? Soyez des artisans de la paix partout où vous arriverez. Ce n’est pas bon lorsque nous pensons que la paix viendra d’ailleurs. Ils sont vraiment rares ces femmes qui s’intéressent actuellement à l’actualité. Beaucoup de femmes ne sont pas informées de ce qui se passe dans notre pays » a-t-elle fait observer.

Pour leur part, les participants ont apprécié positivement l’organisation de la conférence en général et les thèmes décortiqués en particulier.

« (I) Nous avons bénéficié de beaucoup de choses. On nous a démontré qu’il faut investir dans la femme (II) La conférence a été émouvante. On a eu des connaissances sur ce que la femme doit faire à la communauté », ont-elles récapitulé.

Il convient de préciser que cette initiative est du service urbain du Genre, Famille et Enfant. Au niveau mondial, le thème retenu est : « Investir en faveur des femmes, accélérer le rythme » alors qu’au pays les réflexions tournent autour du thème : « Accroitre les ressources nécessaires en faveur des femmes et filles dans la paix pour un Congo paritaire ».

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.