La France prête à soutenir le secteur sportif en RDC

La visite officielle du président congolais, en début de cette semaine, en France, a été aussi bénéfique pour les sportifs. Devant la presse, le président français a bel et bien promis l’accompagnement de son pays pour les projets d’encadrement de la jeunesse dans le secteur sportif.

Emmanuel Macron a noté que la RDC et la France ont convenu d’investir dans la mise en place d’un Institut National de Sports à l’instar de l’INSP en France.

« Depuis 2022, sur un horizon de 3 ans, nous avons engagé une somme de 500 millions d’euros dans votre pays, pour des projets congrès en matière de santé, d’éducation, d’enseignement supérieur et de recherches, de formation professionnelle, d’entrepreneuriat culturelle ou encore de sport. Des joueurs congolais jouent en France, en commençant par le capitaine des Léopards, Chancel Mbemba. Et nous voulons développer la coopération sportive, et allons soutenir la mise en place d’un institut national des Sports, à Kinshasa », a-t-il promis.

Il convient de rappeler en outre qu’Emmanuel Macron a exhorté, mardi, le Rwanda à “cesser tout soutien” aux rebelles du M23 dans l’est de la RD Congo et à “retirer ses forces” du pays.

“La France ne transigera jamais sur l’intégrité territoriale et la souveraineté de la République démocratique du Congo”, a déclaré le président français lors d’une conférence de presse commune avec son homologue congolais, Félix Tshisekedi, en visite à Paris.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.