Ituri : une dizaine de morts lors d’une attaque ADF à Ndimo

Onze (11) personnes ont été tuées dans le village de Ndimo, en chefferie des Walese-Vonkuti, dans le groupement de Bandavilemba en territoire de l’Irumu (Ituri). Le fait remonte dans la soirée du lundi 13 mai 2024.

La Convention pour le respect des droits humains (CRDH), via son président, rapporte que les rebelles de l’Allied democratic forces (ADF) ont, d’abord, tué 11 civils, avant d’incendier des maisons d’habitation.

Christophe Munyanderu condamne ce massacre qu’il qualifie de sabotage de l’administrateur miliaire de ce territoire, qui était de passage dans ce coin le même jour.

Il pense que des mesures drastiques devraient être prises dans le cadre de la protection des habitants. Son vœu est de voir les effectifs militaires être augmenté dans le territoire d’Irumu.

Il convient de rappeler qu’il y a peu, de nouvelles troupes ont été déployées à Mambasa pour renforcer la sécurité dans ce territoire voisin d’Irumu. La CRDH pense qu’il serait mieux que le gouvernement provincial déploie d’autres éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Irumu, pour limiter le massacre des civils.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.