Beni : 52 personnes arrêtées à l’issue d’un couvre-feu systématique à MABAKANGA

52 personnes ont été interpellées, le matin de ce mardi 8 octobre 2019, à l’issue d’un couvre-feu systématique. L’opération ayant duré près de 4 heures de temps, depuis l’aube, a visé le quartier MABAKANGA. Ici, des armes à feu, des effets militaires et des stupéfiants ont été saisis de plusieurs ménages.

Les forces de sécurité ont fait le porte à porte à la recherche des armes à feu, des indices militaires, des boissons fortement alcoolisées et prohibées, ainsi que d’autres stupéfiants. Le commandant de la PNC à Beni se félicite des résultats de ce couvre-feu et promet aller de l’avant.

« Il y a au moins 16 militaires arrêtés, dont des militaires sans justification, il y a 7 femmes et 29 hommes, 9 armes AK47 et plusieurs minutions et les effets militaires et plusieurs biens volés ; et à plus, les boissons fortement alcoolisées et le chanvre », a énuméré le Colonel SAFARI KAZINGUFU.

Une satisfaction pour le mouvement citoyen de la LUCHA Beni qui a toujours décrié la persistance de la criminalité urbaine. Pour FABRICE MULWAHALI, militant de la LUCHA, il faut un procès de flagrance pour démanteler les complices qui se cachent au sein de la population.

« C’est un signal fort que l’ennemi n’est pas loin de nous. Et que donc, c’est au sein de la population même qu’il ya des délinquants et que l’impunité serait le seul vecteur de la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Beni. Il est temps que justice soit faite et que la population sente vraiment qu’il y a de la rigueur, que la justice et la police sont engagées à éradiquer la criminalité urbaine », a-t-il lancé.

Les 52 personnes arrêtées ont été conduites au cachot de l’Etat Major à Beni en attendant leur transfèrement devant les instances judiciaires.

Be the first to comment on "Beni : 52 personnes arrêtées à l’issue d’un couvre-feu systématique à MABAKANGA"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*