Butembo : une femme étrangle 2 enfants en l’espace de trois jours

Celle qui a orchestré la mort du bébé Alexandrine MASIKA, un mois et une semaine, au quartier Mukalangrwa de la commune Vulamba, jeudi 09 janvier 2020 est connue. Il s’agit de Madame KAHINDO MUHENGU Micheline qui vient aussi de tuer son enfant le matin de ce samedi 11 janvier 2020.

Elle a été citée par le bourgmestre de Vulamba qui suit cette question au sérieux avec ses services spécialisés. Ce qui est grave, après avoir tué Alexandrine MASIKA, fille de sa rivale d’amour, KAHINDO MUHENGU Micheline a résolu de mettre fin à la vie de son propre enfant d’environ deux ans et demi, le matin de ce samedi 11 janvier 2020. Cette deuxième cible de la présumée meurtrière a été aussi étranglée, dénonce le bourgmestre de Vulamba. Ce second forfait de KAHINDO MUHENGU Micheline a été commis à la geôle de la PNC Vulamba. C’est ici que « celle qui a tué deux enfants » est en interpellation depuis la mort d’Alexandrine MASIKA, fille de sa rivale d’amour, explique Cyprien Mulondi.

« Elle est ici à la commune. Pendant que le dossier était en train d’être poursuivi, voilà qu’on m’alerte le matin que cette même dame venait d’étrangler son propre enfant dans l’amigo », s’est désolé l’autorité communale avant d’ajouter « On attendait le dossier envoyé chez le procureur parce que c’est hier que nous avons fait la réquisition du médecin. On était en train de finaliser, et éventuellement, poursuivre aussi certains autres suspects cités dans cette affaire ».

Entre temps, des sources de la police racontent, elles, que les éléments de garde du cachot municipal ont été dupés par la présumée meurtrière. Elle demandait la permission d’aller aux toilettes à maintes reprises. Elle lui a été plusieurs fois accordée. Malheureusement, c’était pour une mission espiègle, s’étonnent nos sources.

Le corps de la deuxième victime a été conduit à l’hôpital Mama Musayi pour autopsie. La présumée meurtrière participe aux funérailles de son enfant, mais sous une surveillance sécuritaire inédite, a constaté Radio Moto Butembo-Beni. Après quoi elle devra répondre de ses actes endeuillant.

1 thought on “Butembo : une femme étrangle 2 enfants en l’espace de trois jours

  1. Je trouve qu’on cherche à s’expliquer, mais en réalité, on ne devrait pas mettre l’enfant et sa mère dans la prison avant de s’assurer si la présumée criminelle (la mère de l’enfant) si elle est mentalement normale, et si il n’ya pas de risque éventuel de protection pour cet enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *