Nord-Kivu : le gouvernement doit utiliser la même énergie du procès de 100 jours pour neutraliser les ADF (Maître Achille Kapanga)

Il est clair que le gouvernement a été très mobilisé pour instaurer l’Etat de droit au pays en condamnant les coupables dans le dossier 100 jours. Propos de maître Achille Kapanga, acteur politique de Goma et maire honoraire de la ville de Beni. Il pense que la même attitude devrait être affichée dans l’éradication du phénomène présumé ADF à Beni au Nord-Kivu et à Mambasa et Djugu en Ituri.

Achille Kapanga s’est prononcé après le verdict de samedi 20 juin dernier qui a amené à la condamnation de Vital Kamhere et consorts. Selon lui, il serait même un devoir que les FARDC utilisent des avions de chasse pourvu qu’on en finisse avec l’insécurité.

« Nous avons vu avec le procès Kamerhe comment le gouvernement congolais s’est mobilisé avec la technologie actuelle pour essayer de répertorier toutes les maisons de Kamerhe là où elles se trouvent à Paris et partout. Nous voulons demander au même gouvernement de faire autant avec la même technologie pour dénicher là où se trouvent les ADF.  On avait bien dit ici que les ADF ne sont pas dans tout le territoire de Beni, on peut facilement les localiser dans toute la chefferie de Bashu, de Watalinga, dans le secteur de Beni Mbau ou dans le secteur de Ruwenzori, avec le système Google on peut facilement les localiser avec le système de la modernité, de la technologie moderne et mettre fin à leur aventure. Il y a un armement suffisant ici. J’ai demandé à un ami à Beni, combien d’hélicoptère nous avons à Beni, même si on ne doit pas étaler les secrets de défense mais on a besoin de voir les engins, voir la logistique suffisante à Beni pour neutraliser ces ennemis », a déclaré Achille Kapanga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *