RDC-Préparation timide du 30 juin : à Beni, la population réclame la sécurité

Soixantième anniversaire de l’indépendance de la RDC se célèbre dans un contexte socio sécuritaire inquiétant en RDC. Une timidité sans nom s’observe dans la préparation de ce grand évènement de l’histoire du pays de Lumumba. Quelques habitants de Beni abordés ce lundi 29 juin ont recommandé au gouvernement congolais de prioriser la sécurité de la région secouée par les massacres des civils.  

Au centre-ville de Beni, aucune ambiance particulière n’a été vécue la veille de l’indépendance de la RDC.

« Nous ne sommes pas indépendants. Nous sommes sous la dictature. Nous sommes torturés, menacés. Et donc nous sommes sous la jungle », a lancé ce citoyen rencontré sur la rue pendant que cet autre ajoute « nous pouvons prendre juste du sombé demain. Mais dire que je vais prendre mon poulet et commencer à le manger à cause de l’indépendance, non non. Parce que nous ne sommes pas indépendants. Nous dépendons encore parce qu’il y a d’autres qui marchent sur nos têtes ».

A cette jeune femme de lancer « Cette indépendance-là, on ne la vit pas parce que nous sommes dans l’insécurité et nos femmes sont maltraitées. Il y a des catastrophes qui ne poussent pas un bénicien de dépenser pour l’indépendance ». « Nous ne savons pas comment nous pouvons organiser ca quand les gens sont en train de quitter leurs milieux de vie. Comment ils feront ? », S’interroge cet autre pendant qu’un autre bénicien renchérit que « sans moyens, pas moyen ».

Quelques commerçants ambulants ont parlé d’une fréquentation timide des clients au marché central de Beni-Kilokwa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *