Butembo : des abeilles causent des dégâts humains sur près de 10 personnes à Kiriva

Une dizaine de personnes ont été piquées par des abeilles en cellule Kiriva quartier Mukalangirwa en Butembo, dans la soirée de jeudi 2 juillet 2020. Selon les témoins de cet évènement, les abeilles sont venues d’une usine de fabrication du vin qui se trouve dans cette cellule. Des enfants et adultes de ce lieu, ont été victimes de cette catastrophe.

Selon Kakule Wayire Héritier, témoin de l’événement, ces abeilles ont causé beaucoup de dégâts. Les victimes ont été conduites au centre médico-chirurgical Saint Kamille de Kiliva par des bonnes volontés.

« En fait les enfants sont venus en pleurant et ils ont dit que les abeilles sont alertées et puis ils se sont imposés de rester dans des maisons. Moi-même je me suis enfermé parce que j’ai constaté que rester à l’extérieur ça ne va pas. Là on risque d’être piqué parce que tout le monde était enfermé dans sa maison », a témoigné Kakule Wayire Héritier.

Masika Marie-Jeanne, infirmière au centre médico-chirurgical Saint Camille, précise que dix personnes ont été victimes et sept poursuivent les soins dans leur centre hospitalier. Parmi elles, une fillette de 2 ans du nom de Anne-Marie qui a été plus piquée, et que les abeilles viennent de son nez ou sa bouche quand elle tousse. Les trois autres patients reçoivent des soins ambulatoires.

« Et parmi les sept là, un enfant de deux qui avait été piqué plus que les autres. Notre attention était fixée sur elle ; heureusement Dieu a aidé, nous l’avons sauvée. Ce matin, elle va bien et il n’y a plus rien à craindre. Les malades que nous avons reçus, nous supposons que dans deux ou trois jours ils seront libérés », a déclaré Marie Jeanne Masika.

Notons que des bonnes volontés ont brulé ces abeilles le matin de ce vendredi 03 juillet 2020 pour mettre hors de dangers les habitants de cette cellule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *