Beni Territoire : la société civile de Basongora plaide pour la traversée des apprenants congolais encore bloqués en Ouganda

Certains apprenants Congolais qui habitent en Ouganda ont traversé la frontière pour la RDC mercredi 14 octobre 2020. Une satisfaction pour la société civile, sous-noyau du groupement Basongora. La structure citoyenne plaide pour que tous les autres apprenants congolais encore bloqués en Ouganda puissent être autorisés de traverser la frontière pour revenir à l’école en RDC.

D’emblée, la société civile dans cette partie du territoire de Beni encourage la traversée, depuis mercredi 14 octobre 2020, des apprenants Congolais qui habitent en Ouganda. Ces derniers viennent pour reprendre le chemin de l’école en RDC pour l’année scolaire 2020-2021.

Kasereka Kathavira, son secrétaire rapporteur,  plaide cependant la cause des écoliers et élèves Congolais qui sont encore bloqués dans le pays de Museveni suite aux mesures préventives contre la Covid-19. Il l’a dit au cours d’une interview exclusive à RMBB ce vendredi 16 octobre 2020.

« Le premier pas est déjà fait ; nous saluons ça. Et nous voulons que tous ceux qui sont encore bloqués là-bas puissent aussi venir et suivre cours avec les autres. Il y a beaucoup de familles congolaises encore enfermées là-bas. Nous appelons le gouvernement à s’y impliquer totalement pour que ces familles reviennent pour rester ici. Que le gouvernement ougandais ne mette pas beaucoup de rigueur puisque ces gens ne constituent pas une menace pour l’Ouganda », a-t-il plaidé en comptant aussi sur l’implication du gouvernement congolais.

Mercredi 14 octobre 2020, 118 apprenants Congolais ont été autorisés de franchir la frontière pour la République Démocratique du Congo à partir du poste frontalier de Kasindi.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *