Butembo : une personne vivant avec le VIH rend public son numéro de téléphone pour des raisons de sensibilisation

La journée mondiale de lutte contre le Sida a été célébrée ce mardi 01 décembre 2020. Thème retenu : « ensemble dans la solidarité mondiale et responsabilité partagées ». Au cours d’un culte à la paroisse CBCA du centre en Ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu, une PVV a donné au public son numéro de téléphone pour quiconque voudraient avoir des conseils pratiques à rapport avec la vie avec le VIH/SIDA.

En ville de Butembo, des activités ont été organisées. Parmi celles-ci, un culte à la paroisse CBCA du centre. Dans sa prédication, le pasteur Damien Maliro Kasereka a appelé les personnes vivant avec le VIH/SIDA à l’espérance et à connaitre qu’elles sont d’une grande valeur devant Dieu.

« Dieu a voulu que toute ta vie, tu sois un homme heureux. Chaque jour. Et pour cela, Dieu m’appelle d’avoir la foi pour toute chose qui m’arrive. Et même dans le malheur, je sois me rappeler que Dieu continue de penser à mon bonheur », a-t-il conscientisé.

Au cours de la même célébration, différents témoignages des PVV ont été prononcés. Muhindo Caroli Charles vit avec ce Virus depuis l’an 2000. Cette personne qui rend public son nom pour des raisons de sensibilisation, appelle d’autres PVV à l’abstinence pour l’élimination du VIH/SIDA.

« Quand nous parlons de la lutte, c’est parce que nous avons besoin de nous aider les uns les autres. Que ce virus n’atteigne plus personne. Et s’il y en a qui se cachent, qu’on trouve un moyen de leur venir en aide. Disons lui comment vivre avec cette maladie. De toute manière, il faut s’abstenir », a conseillé monsieur Charles.

Il n’a pas hésité de donner son numéro de téléphone à ceux qui voudront une aide morale. Ce numéro est le 0994031400.

Notons qu’après le culte, les personnes vivantes avec le VIH/SIDA ont défilé de la CBCA du centre à la Mairie de Butembo ou s’est tenue une conférence débat. Sous l’initiative du centre Hospitalier FEPSI, ces activités ont rassemblé les PVV de quatre associations dont Nuru de FEPSI, Mwangaza de Matanda, Neema de l’avenue Mususa et Baraka de Katwa.

Sifa Tayivisa & Ester Vwiravwahaki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *