Ebola au Nord-Kivu : une équipe de vaccinateurs attaquée par la population à Kaheku

Une résistance face à l’équipe de riposte contre Ebola a vécu en zone de santé Biena ce dimanche le 21 février 2021. L’équipe de vaccination a été attaquée tôt le matin  à Kaheku, village situé à plus au moins 5 kilomètres de Njiapanda-Manguredjipa en groupement Manzia, territoire de Lubero. L’animateur communautaire de la zone de santé de Biena déplore ce comportement de nature à accroître le risque de contamination.

Des conducteurs des motos ainsi que d’autres habitants locaux n’ont pas bien accueilli cette équipe qui a été dépêchée à Kaheku  où le personnel médical a signalé le troisième cas confirmé d’Ebola.

L’équipe ayant rencontré cette résistance avait pour mission d’aller vacciner les proches du cas confirmé, un taximan de profession habitant Kaheku. Après cette réticence, l’équipe zonale a échangé avec des habitants pour apaiser le climat.   C’est finalement vers 13 heures que les activités de riposte ont été amorcées dans un bon climat.

« Toutefois, plusieurs dégâts matériels ont été causés par des conducteurs moto », déplore l’animateur communautaire de la zone de santé  de Biena. Samson Mukanda déplore ce comportement de nature à accroître le risque de contamination  dans cette zone de santé.

Signalons que le troisième cas a été confirmé jeudi puis décédé le vendredi 19 février. « Le taximan décédé  était fils du premier cas confirmé à Masoya », a ajouté notre source.

James Lusenge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *