Ituri : les activités socioéconomiques paralysées au lendemain du massacre de plus de 10 civils à Mambelenga

Les activités socioéconomiques sont restées paralysées à Mambelenga au lendemain d’une incursion des rebelles de l’ADF en pleine journée de mardi 02 mars 2021. Selon Christophe Munyanderu, coordonnateur de la convention pour le respect des droits de l’Homme CRDH antenne d’Irumu en Ituri, dix civils ont été tués dans cette fusillade.

En effet, la fusillade a ciblé ceux qui étaient au marché hebdomadaire dans cette localité située sur le tronçon routier Eringeti-Komanda en Territoire d’Irumu. Notre source ajoute qu’un groupe de jeunes du milieu s’est affronté aux assaillants pendant plusieurs heures au point d’en neutraliser 4 et leur ravir 3 armes du type AK 47.

La CRDH précise que ces armes ont été remises aux éléments des FARDC qui sont arrivés tardivement sur le lieu du drame. La situation reste précaire.

« Ces rebelles ont pillé les pharmacies et ont brulé une structure sanitaire de la place. Jusqu’à présent la situation est toujours précaire parce que la population continue de partir », se désole Christophe Munyanderu.

 Siku Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *