Nord-Kivu : le prix des fournitures scolaires hausse sur le marché à Kiwanja

Alors que la rentrée scolaire est prévue pour lundi 04 octobre 2021, certaines fournitures scolaires se font rares sur le marché à Kiwanja en territoire de Rutshuru dans le Nord-Kivu. Cette situation impacte négativement sur le prix de ces fournitures ce moment des préparatifs de la rentrée scolaire 2021-2022.

Des habituelles expositions des cahiers, stylos, crayons et ardoises devant les boutiques sont invisibles à la veille de la rentrée. Cette situation contraste avec la réalité des années antérieures ; selon le constat de RADIOMOTO.NET le matin de ce vendredi 01ier octobre.

A la papeterie ‘Dieu se cache et se révèle dans la simplicité’, au quartier Buturande, par exemple, le vendeur  explique ne disposer que de quelques cartons des cahiers et des stylos. Il ajoute que les fournitures scolaires disponibles sont en stocks très limité dans la commune de Rutshuru. Selon ce vendeur, les grands fournisseurs ont connu un retard dans l’approvisionnement, un retard qu’il explique par le raccourcissement de la période des vacances, un peu plus de trois semaines seulement.

A la papeterie “Musongya House“, on explique qu’outre le raccourcissement de la période des vacances, la Covid-19 contribue également à rendre la tâche difficile à ces grands fournisseurs des cahiers et des ardoises notamment avec des restrictions de la traversée de frontières imposées par certains Etats de la région, entre autres comme mesure pour ralentir la propagation de cette pandémie.

Et pendant que ces fournisseurs attendent encore d’approvisionner leurs stocks, il y a rareté des fournitures scolaires sur le marché. Et ceci impacte sur le prix de ces cahiers. Par exemple, une douzaine de gros de cahiers de 200 pages s’achètent à 7.000 francs congolais contre 5 ou 6.000 il y a quelques temps. Une douzaine de cahiers de 96 pages coute 3.500 francs contre 3.000. Par contre, les prix des stylos et des ardoises sont restés inchangés. Comme l’année dernière, une ardoise coute la valeur d’un dollar américain, avons-nous constaté.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.