Beni : 2 attaques rebelles dont l’une contre les installations d’ENK à Bashu

Deux attaques rebelles ont été déplorées dans la chefferie des Bashu en territoire de Beni (Nord-Kivu), la seule nuit de mercredi à ce jeudi 10 mars 2022.

La première est attribuée aux miliciens Maï-Maï. Elle a visé la centrale hydroélectrique de Talihya de la société  Énergie du Nord-Kivu (ENK) à Vusokoli. Là, un assaillant a perdu sa vie.

Des gris-gris, une gibecière et une lance ont été retrouvés sur place. Il s’agit d’une énième attaque au même site.

La seconde attaque est celle de Kathiri près de Kavasewe. Lors de l’incursion dans ce village, des présumés rebelles d’Allied democratic forces (ADF) ont tué au moins 6 civils. Ils ont également emporté du bétail et brûlé des maisons, selon les sources de RADIOMOTO.NET.

Actuellement, la situation sécuritaire ne cesse de se détériorer davantage au Graben de la chefferie des Bashu. C’est notamment à Karuruma, Kavasewe, Kisunga, Kyangendi et Kyasenda. Des hommes armés y font des navettes avec toutes les conséquences qui s’en suivent. Cette zone se vide progressivement de ses habitants craignant pour leur sécurité.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.