Butembo : le NRC remet des kits et certifie des jeunes « prêts à se distinguer dans des activités entrepreneuriales »

Mercredi 29 juin 2022. Des jeunes bénéficiaires du projet du NRC : "Accompagner les jeunes pour une transition vers les opportunités de subsistance en RDC". © Joel Kaseso

La remise de différents kits (automobiles, de coupe-couture, de la menuiserie, cordonnerie, etc : ndlr) aux jeunes par l’Organisation internationale Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a eu lieu ce mercredi 29 juin 2022. Les cérémonies y afférentes ont vécu dans la salle Reine de la paix, située dans la commune Mususa, en ville de Butembo (Nord-Kivu). L’objectif vise notamment à permettre aux bénéficiaires à démarrer des activités économiques, et ainsi booster le développement de la région. 

Il n’y a pas eu que la remise desdits kits. Cette activité a connu deux grandes étapes. D’abord, la remise des kits des activités économiques aux jeunes de Butembo ; puis, leur certification. De nombreuses personnalités administratives, à l’occurrence le maire policier de Butembo, ont signé leur présence à la manifestation.

Le maire policier de Butembo lancant officiellement les cérémonies de remise des kits et certification des jeunes grâce au projet du NRC. © Joel Kaseso

Dans son mot d’ouverture officielle de ces cérémonies, l’autorité urbaine, le Commissaire supérieur principal, Mowa Baeki-Telly Roger, a estimé que ce projet matérialise le slogan qui stipule que : « le progrès du pays ne peut se faire que dans l’éducation de tous. » C’est dans ce sens que le maire de ville a loué l’implication du NRC « qui vient au bout des vulnérables », à travers différentes formations des jeunes notamment dans l’entrepreneuriat.

Dès cette ouverture solennelle, les allocutions ont pris place. Il y a eu notamment celle de David Kabala, qui s’est exprimé au nom de Caitlin Brady (directrice pays du NRC en RDC). Pour lui, l’exécution de ce projet vise aussi à combattre les antivaleurs. Il a également rappelé que le Conseil norvégien pour les réfugiés intervient dans 6 programmes. C’est entre autres : l’éducation, la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance, l’abri, l’eau, hygiène et assainissement voire l’assistance aux camps.

Lire aussi : https://www.radiomoto.net/2022/02/16/butembo-le-nrc-remet-le-centre-de-ressources-pour-lemploi-et-lentrepreneuriat-a-ses-beneficiaires/

Il s’est ensuivi différentes autres allocutions. L’on retient celle des bénéficiaires. Pour eux, cette « grande manifestation » permet à plus de 400 jeunes de la ville de se « retrouver dans un petit paradis qui les conduit vers l’autonomie vers une subsistance ».

Ushindi Victoire lisant le mot de circonstance au nom des bénéficiaires de ce projet exécuté par le NRC. © Joel Kaseso

« (…) Mais aussi ils (les jeunes bénéficiaires : ndlr) vont profiter d’appliquer les différentes notions apprises dans différents centres, dans des milieux de stages. Ainsi, notre sourire est grand. Aujourd’hui, sous le témoignage du soleil ainsi que de l’Assemblée présente, nous vous disons que nous ne sommes plus comme nous avons été dans le passé. Nous sommes devenus sérieux et responsables par notre savoir-faire et savoir être. Nous serons ingrats si nous clôturons ce mot sans remercier nos formateurs et mentors de tous les centres qui nous ont encadrés et accompagnés malgré nos caprices durant toute la formation. Nous les appelons à continuer de nous accompagner techniquement dans notre vie professionnelle. A l’équipe de la NRC, de continuer ainsi en formant d’autres jeunes dans différents métiers, car les jeunes qui ont besoin de cette formation sont nombreux en ville de Butembo et environs », a déclaré Ushindi Victoire, au nom des jeunes bénéficiaires de ce projet.

Des bénéficiaires du projet très enthousiasmés. © Joel Kaseso

Le projet : « accompagner les jeunes pour une transition vers les opportunités de subsistance en RDC » est financé par l’ambassade suédoise. Il est exécuté par le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) depuis janvier 2019. Ce projet qui a visé 1800 jeunes dans « l’entreprenariat », a ciblé trois villes : Kananga (Kasaï-Central), Uvira (Sud-Kivu) et Butembo (Nord-Kivu). Il ira jusqu’à septembre 2022. A Butembo, plus de 600 jeunes ont été encadrés sous deux cohortes. La seconde a été constituée de 430 personnes. Celles-ci s’estiment à la hauteur de contribuer à l’essor économique de la région grâce aux formations qu’elles ont pu subir.

Joël Kaseso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.