RDC : les ministères de l’Intérieur et de la décentralisation se disputent la gestion des ETD

Une cacophonie dans la gestion de certaines Entités territoriales décentralisées (ETD) a vu le jour au sein du gouvernement central. Le ministère de l’Intérieur et celui de la décentralisation se disputent le pouvoir sur les secteurs de la République démocratique du Congo. A peine nommés par le ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières en juillet dernier, les chefs de secteurs récemment installés sont remplacés pour les uns et maintenus pour les autres.

La nouvelle décision est du ministre de la décentralisation, Eustache Muhanzi Mubembe, qui a signé un arrêté ministériel dans ce sens le 27 Septembre 2023. Dans son arrêté, le ministre de la décentralisation accuse son collègue de l’Intérieur, Peter Kazadi, d’avoir procédé, à juillet, à la désignation de manière irrégulière des chefs de secteurs en violation de la Constitution et de l’ordonnance fixant les attributions des ministères.

Eustache Muhanzi Mubembe justifie son intervention par le souci de faire régner l’ordre, la paix et la sécurité ; conditions indispensables pour le mieux-être et l’épanouissement des populations locales. Cela passe par la mise en place des autorités locales qualifiées, compétentes et engagées pour le développement local, note-t-il.

En territoire de Beni, le secteur de Beni-Mbau sera dirigé par Kasereka Kasomo Wa Kakolele en remplacement de Kakule Siviwe Léon. A la tête du secteur Ruwenzori, Kasereka Mapathi Japhet est remplacé par Batsotsi Édouard.

Le seul secteur des Bapere situé en territoire de Lubero est confié à Malembo Sesene Matthieu. Il vient en remplacement de Macaire Sivikunula. Les remplacés n’ont même pas fait un mois dans leurs fonctions.

Malembo Sesene Matthieu est d’ailleurs le quatrième chef que connaît le secteur des Bapere depuis avril 2022. En Avril de l’année-là, Kombi Nepanepa Changa avait été remplacé à la tête de ce secteur par Maneno Kambakamba Sausi.

En août de la même année, la suspension de Kombi Nepanepa avait été levée mais l’intéressé n’a jamais été réinstallé.

En juillet 2023, c’est Macaire Sivikunula qui a été nommé par arrêté du ministre de l’Intérieur avant d’être installé en septembre.  L’arrêté ministériel d’Eustache Muhanzi Mubembe de la décentralisation date de mercredi 27 septembre. 24 heures après, soit le jeudi 28 Septembre, le ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi, s’est adressé par message officiel aux gouverneurs et administrateurs des territoires.

Dans ce document que nous avons consulté ce vendredi, le ministre instruit aux destinataires d’ignorer l’arrêté de son collègue de la décentralisation portant désignation des chefs des secteurs de la République démocratique du Congo. Il menace d’infliger des sanctions exemplaires à l’encontre de ceux qui agiront contrairement à son message officiel.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.