Butembo / Elevage du porc : un appel à la propreté pour lutter contre la peste

La propreté est la règle d’or dans la prévention contre la Peste porcine africaine (PPA). Ce témoignage émane de l’ingénieur agronome et éleveur Asifiwe Muhindo Wanzalughendo, ce jeudi 5 octobre 2023. C’est au cours d’un entretien avec RADIOMOTO.NET.

Pour lui, les éleveurs du porc devraient assurer une bonne hygiène dans les cages pour une bonne production et une lutte contre la peste. Asifiwe Muhindo Wanzalughendo, ingénieur agronome, de son état, est à ses dizaines d’année d’expérience dans l’élevage du porc.

Avec 10 porcs dans ses cages, ce naisseur dit avoir découvert que l’hygiène est un facteur clé dans la prévention contre les maladies virales, dont la Peste porcine africaine (PPA). Ce qui lui a permis de diminuer le taux de mortalité dans sa porcherie.

Bien plus, il dit n’avoir pas de problèmes avec son voisinage, vu qu’il ne les gêne pas avec des odeurs nauséabondes.

« Moi j’applique l’élevage intensif à stabilisation libre. C’est-à-dire, les animaux sont dans des cages en étant libres. En plus, ce qui peut causer de problèmes avec les voisins, c’est l’insuffisance en matière d’hygiènes. L’hygiène est régulière. Chaque jour, je nettoie avec de l’eau, et les mêmes les animaux sont lavés avec du savon. Si vous entrez dans la parcelle où j’applique l’élevage, vous ne pouvez pas le constater si je ne le dis pas. C’est parce qu’il n’y a pas d’odeur. L’hygiène est respectée », a-t-il fait savoir.

La même source a profité de l’occasion pour inviter les éleveurs à la pratique des mesures préventives contre la peste porcine. Il parle entre autres de l’hygiène, la bonne alimentation des porcs et la lutte contre les visites inutiles.

« En matière d’hygiène, lorsque l’animal est bien soigné, ça procure une bonne immunité efficace pouvant permettre à l’animal de développer les anticorps. La peste porcine profite plus de la saleté. Les visites directes et indirectes sont interdites puisqu’on ne sait pas contrôler les gens. Il faut faire attention à ce qui concerne le contrôle », a-t-il conseillé.  

En ville de Butembo, comme dans d’autres entités de l’Afrique, les éleveurs font toujours face à la peste porcine. Cette épidémie, qui n’est pas contagieuse pour l’homme, n’a jusque-là pas d’antidote en dépit des recherches de scientifiques.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.