Butembo: vers la démolition de l’église paroissiale de Vulema, le curé mobilise pour la construction d’un nouvel édifice

Une vue de l'église paroissiale Saint Kizito de Vulema, en diocèse de Butembo-Beni. @ Dany Mweusi

Le révérend curé de la paroisse Saint Kizito de Bulema en diocèse de Butembo-Beni mobilise les chrétiens pour la construction d’un nouvel édifice qui pourra servir d’église paroissiale. Il s’est exprimé au cours d’une interview accordée à RADIOMOTO.NET, ce lundi 23 octobre 2023.

Selon lui, l’ancienne église n’est plus capable de contenir les fidèles dont le nombre a presque doublé. L’abbé Mathe Deogratias se montre rassurant quant à l’issue de l’initiative, vu que tous les secteurs ont finalisé leur construction.

“C’est un projet de longue date. Ceux qui nous ont précédé ici, avaient déjà lancé l’idée de construire une nouvelle église à Vulema. Nous avons jugé mieux de continuer sur la voie déjà tracée par les prédécesseurs. Il faut une église de taille comme le souhaitent les chrétiens eux-mêmes”, a-t-il motivé.

Le curé de ladite paroisse invite tous les fidèles à se liguer durant toute la période que prendront ces travaux. C’est en donnant chacun sa contribution selon ses moyens, a-t-il exhorté.

“Nous comptons beaucoup sur la générosité de nos fidèles. Heureusement qu’ils sont généreux parce qu’à voir la façon dont Vulema a construit tous les secteurs, et en faire des paroisses, c’est déjà très encourageant”, a-t-il fait observer.

Au sujet de la démolition de l’église paroissiale de Bulema, le curé indique que les mesures d’urgence ont été prises pour les messes dominicales et d’autres rendez-vous chrétiens. La salle polyvalente est parmi les solutions d’urgence et d’autres sites seront communiqués dès que la démolition sera effective. L’abbé curé demande aussi aux fiancés de se rassurer en s’informant au bureau paroissial afin de prendre des précautions.

“Pour concrétiser l’idée de construction d’une nouvelle église, nous avons créée aussi d’autres sites de célébration dominicale. C’est notamment à Kavakali, Kihimbi et à Muliki. Pour le moment, nous sommes en train de sensibiliser par exemple certains fidèles de Vulumbi qu’ils peuvent réjoindre facilement l’église de Kitulu. A Vuthalirya comme à Kichanga, ils peuvent réjoindre Kihimbi. De Kanyangungu et une grande partie de Vuhika, ils peuvent réjoindre Kavakali (…)”, a-t-il sensibilisé.

A la question de savoir pourquoi démolir un édifice alors qu’on pouvait construire un autre en dehors de la concession paroissiale, en transformant par exemple une “Shirika” en secteur, le curé répond que tous ces projets sont à table.

Des secteurs sont préparés pour devenir de paroisses, au regard de la proximité voulue par le pasteur de Butembo-Beni. La paroisse Saint Kizito de Vulema a au moins 33 ans d’existence et a engendré 5 paroisses. Il s’agit de Vutetse-Base, Musimba, Rughenda-Kaleveryo, Vighole et Masuli.

Dany Mweusi 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.