Beni : faible fréquentation du Centre de santé de référence de Maboya après l’attaque ADF d’octobre 2022

Le taux de fréquentation du Centre de santé de référence de Moboya en groupement Malio dans la chefferie des Bashu en territoire de Beni (Nord-Kivu) est actuellement de 16% de la population locale. Cette situation s’observe depuis que  les présumés rebelles d’Allied democratic forces (ADF) ont attaqué la région en date du 20 octobre 2022.

Avant cet événement malheureux, la fréquentation et l’appropriation de cette formation sanitaire par la communauté locale, était de 80%.

Les responsables de la structure se disent inquiets et redoutent les conséquences de la réticence des malades qui restent à domicile.

L’Administrateur gestionnaire (AGIS) du Centre de santé de référence de Maboya a exprimé cette inquiétude à RADIOMOTO.NET, le jeudi 2 novembre dernier.

La révérende Sœur Kyakimwa Marie Vedeline appelle les autorités compétentes à rétablir la paix dans la région.

« Nous voulons seulement de la paix. Notre taux de fréquentation est de 16%. Ce n’est pas à dire que les malades ne veulent pas occuper les bâtiments restants. C’est la peur de l’insécurité qui est dans notre contrée qui les poussent de ne pas côtoyer la structure », a-t-elle fait savoir.

Il est à rappeler que l’attaque qui avait visé cette structure, créée de la peur aux habitants. Plusieurs craignent encore d’autres attaques, vu que les ADF font toujours parler d’eux dans les villages environnants.

Ngunza Mapasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.