Ituri : la présence présumée des ADF signalée dans plusieurs villages à Irumu

Un mouvement des présumés combattants des Forces démocratiques alliés, (ADF) est signalé depuis environ une semaine aux environs des villages d’Apetineko, Makumbo, Ilake, Mangina-Pori et environs. Ces villages se situent à l’est de Mayuwano dans la chefferie des Babila Bakwanza en province de l’Ituri.

Cette alerte est de John Vuleveryo Musombolwa, défenseur des droits humains dans le territoire de Mambasa. A l’en croire, depuis le 31 octobre dernier, ces rebelles auraient pris en otage des civils dans les villages précités et y circulent en électron libre.

Selon la même source, parmi les victimes figure une femme habitante de la commune de Mangina.  Elle exerce ses activités champêtres à Ilake près de Mayuwano.

Les sources familiales de la même victime renseignent que Masika Mbalolyahi de la cellule Kalunga au quartier Home, avait été enlevée lorsqu’elle se rendait dans son champ accompagné de son enfant qui, lui s’était échappé des griffes de ces présumés ADF.

Les défenseurs des droits humains et acteurs de la société civile de cette partie de Mambasa plaident auprès des autorités militaires pour le déploiement d’un dispositif important de militaires dans ces forêts afin de protéger les civils qui sont encore dans les champs environnants Mayuwano.

Il convient de rappeler que le jeudi 02 novembre dernier, au moins sept corps des civils avaient été découverts à Apetineko puis enterrés le même jour par des volontaires.

Aristote Sabuni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.