Depuis la France, le Père Delvordre, initiateur de la Radio Moto Butembo-Beni, remercie les chrétiens qui le “soutiennent dans les prières”

Le Père Joseph Delvordre, initiateur de la Radio Moto Butembo-Beni, remercie tous les fidèles qui le soutiennent dans les prières. Depuis son pays natal, la France où il est, ce Père Assomptionniste reconnait la proximité des chrétiens de Butembo-Beni tout au long de sa mission pastorale en République démocratique du Congo.

Se confiant au Révérend Père Baudouin Ngoa, Supérieur Général des Augustins de l’Assomption le weekend dernier, le Père Joseph Delvordre note que les 48 ans qu’il a passés au diocèse de Butembo-Beni sont à compter parmi ses instants de bonheur pour sa mission.

Dans son message de salutations à la communauté, ce missionnaire se souvient des amis avec lesquels il a passé la plupart de son temps. C’est à l’instar de l’artiste peintre Jocky Star.

« Je suis vraiment content de parler avec les gens que je connais très bien, de Mbau, Oicha, Mangina, Butembo. Je suis resté en RDC pendant au moins 48 ans. Comme missionnaire, j’ai contribué à la mise en place de certaines œuvres, lorsque je suis arrivé vivre avec les fidèles là-bas. Je marche encore bien, même si c’est vrai, je ne peux pas bien lire. Je peux juste écouter la radio. En tout cas, merci beaucoup à tous ceux qui écoutent ma voix, toutes ces personnes qui prient intensément pour moi », a-t-il affirmé.

Lire aussi : http://kengele.over-blog.com/article-joseph-delvordre-un-vieux-missionnaire-a-l-esprit-jeune-109942824.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_whatsapp

En fait, le père Joseph Delvodre a initié les médias Moto à Mbau, le 15 juillet 1994. Une année concordante au génocide du Rwanda. C’est dans ce contexte purement politique et sécuritaire, que par son initiative, la Radio Moto Butembo-Beni a émis son premier signal dans quatre villages de Mbau, Oicha, Totolito et de Opetseuri.

En 1996, les installations de cette radio vont être aménagées à Oicha. En novembre 1999, la nouvelle RMBB va relancer son signal à Mapendano comme rattachement de la station d’Oicha.

Visesa Louangel 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.